Conseils & Tutoriels de Mr Bricolage

Nul besoin de contacter systématiquement un artisan : Rien de plus simple que d’installer un interrupteur, changer une prise, monter un lavabo, réparer une fuite, peindre un mur ou poser du parquet !

Grâce à nos fiches conseils, réussissez à coup sûr tous vos travaux de bricolage à la maison !

Poser un sol en galets

Extrêmement doux sous les pieds avec un effet massant, le sol en galets est particulièrement adapté dans une salle de bains. Le résultat visuel est impressionnant et pourtant, la pose est assez simple, elle s’assimile à celle d’un carrelage … avec quelques particularités : elle nécessite un peu plus de temps pour une pose esthétique et un certain doigté au moment du jointage. Les galets (qui sont en fait des demi-galets), sont pré-collés sur un filet en plastique avec un écart savamment calculé. Chaque plaque devient alors comme un carreau, à assembler aux autres. Et c’est là que tout commence pour vous !

Outils et consommables de base

  • Joint de fixation
  • Truelle
  • Spatule crantée
  • Bac à gâcher

Fournitures et outils spécifiques

  • Galets en plaques sur filets
  • Mortier-colle

Attention
Démarrez la pose dans l’angle opposé à la porte de la pièce. Vous devez pouvoir progresser sans avoir à marcher sur la surface durant 24 h. Ne vous laissez pas piéger !

Bon à savoir
Le bac à gâcher et la truelle vont vous servir 2 fois : lors du collage, puis lors du jointage. Veillez à nettoyer les outils dès que vous avez fini le collage car le mortier- colle, une fois pris, est quasiment impossible à détacher du support. Lors du nettoyage des outils, jetez à la poubelle les paquets de colle ou de joint en trop. Quant à l’eau diluée de colle ou de joint, jetez-la dans la cuvette des toilettes plutôt que dans l’évier. Les canalisations y sont plus larges et risquent donc moins de se boucher !

  1. Préparez le mortier-colle : versez de l’eau dans un bac à gâcher puis ajoutez progressivement le mortier-colle en respectant les proportions indiquées par le fabricant. Mélangez bien à la truelle pour obtenir une pate homogène et sans grumeaux.
  2. Laissez reposer 5 minutes puis mélangez à nouveau.
  3. Déposez le mortier-colle par petits paquets sur 1 m2 environ et répartissez immédiatement la pâte avec une spatule à crans en veillant à déposer un volume identique de mortier partout.
  4. Posez une 1ère plaque de galets dans un angle. Puis positionnez la suivante en la faisant glisser doucement sur la première afin qu’elle se place au plus près de sa voisine. Appuyez sur la plaque suffisamment pour qu’elle s’enfonce dans la colle mais pas trop fort … La colle ne doit pas remonter à la surface des galets… Dosez votre geste!
  5. Ajustez la position exacte des galets en bordure à la main, afin qu’on ne voie pas les délimitations des plaques. Poursuivez ainsi jusqu’à l’entrée de la pièce. Continuez ainsi de suite pour les autres dalles de galets et laissez sécher 24h.
  6. Préparez le joint : versez dans un bac à gâcher de l’eau puis ajoutez progressivement le joint, selon les quantités indiquées par le fabricant. Mélangez bien pour obtenir une pate homogène et sans grumeaux.
  7. Etalez le joint de finition sur les galets avec la truelle.
  8. Immédiatement, lissez le joint à l’aide de la spatule en caoutchouc. Il doit pénétrer en profondeur entre chaque galet.
  9. Dans le frais, nettoyez le surplus de joint à l’éponge humide. Mains sensibles : portez des gants de ménage car le joint dessèche la peau. Pour nettoyer le joint, vous devez rincer régulièrement l’éponge et repasser plusieurs fois au même endroit, sans creuser les jointures. Enfin, lustrez la surface des galets au chiffon sec pour ôter le voile de joint. Vous pouvez marcher sur le sol après 24 h de séchage.

Retourner aux fiches